Uncategorized

Chronique littéraire: Bondrée par Andrée Michaud

Hello à tous ! Attendez-vous à ce que les chroniques tombent, car nous dévorons les livres en ce moment ! Ma nouvelle découverte personnelle est Bondrée écrit par Andrée Michaud, une auteure québécoise que j’ai eu la chance de rencontrer à Festival America Londres en septembre dernier. Je ne suis d’habitude pas très thrillers, même si j’en ai lu plusieurs dernièrement qui commence à me faire changer d’avis ! Bondrée, publié en France par les éditions Rivages, existe aussi en anglais en tant que Boundary ou The Last Summer publié au Royaume-Uni par No Exit Press, avec qui j’ai eu la chance de travailler. Voici les deux magnifiques couvertures, française et britannique !
fullsizeoutput_9ef.jpeg
Bondrée est une histoire de meurtres autour de Boundary Pond au Canada. L’histoire d’un homme Pete Landry, hante les bords du lac. Chasseur et solitaire, cet homme est devenu partie intégrante de la forêt, avant de tomber amoureux d’une femme. Après son rejet, fou de détresse, Pete Landry se pend, et est depuis des années un fantôme pour les enfants qui viennent en vacances à Boundary – rebaptisé Bondrée par les francophones. Un été, Andrée Duchamp – fillette de onze ans – s’y rend avec sa famille pour les vacances, et deux jeunes filles, Zaza et Sissy sont assassinées. L’inspecteur Michaud enquête alors dans la forêt autour de Boundary pour trouver le mystérieux meurtrier.
49900350_576671499472609_5584750935676026880_n
Tout d’abord, j’ai adoré la plume de l’auteure. Lorsque je l’ai rencontré, je m’apprêtais à lire Boundary en anglais, mais elle m’a plutôt conseillé de le lire en français, car il y a une certaine poésie de la langue qui ne peut être traduite. Elle a bien raison ! Ses mots sont choisis avec attention et ses phrases sont des poèmes autour de la forêt, des animaux qui la peuple et des paysages incroyables de Boundary. Malgré les horribles meurtres de Bondrée, je n’avais qu’une envie, c’était d’une balade en forêt ! Ou de m’évader au Canada. Andrée Michaud écrit avec un style où l’on ressent son amour pour la nature et pour son pays. Amour que je partage maintenant !
DSCN3606.JPG
Ensuite j’ai été complètement absorbée par le scénario. Je n’en dormais pas, il fallait absolument que je termine le roman pour savoir qui était le meurtrier ! Du suspens jusqu’au bout, et une grande surprise sur l’identité du coupable. J’ai beaucoup aimé les personnages de l’inspecteur Michaud, la petite Andrée et Brian Larue, tous très poétiques et avec une vision du monde singulière. L’inspecteur Michaud hanté par les fantômes du passé, Andrée Duchamp entre l’enfance et l’adolescence, et Brian Larue entre littérature, nature et être père. Le changement de perspective est très pertinent, entre le point de vue des habitants de Boundary Pond, le meurtrier, les victimes… On en apprend plus en conservant toujours une part de mystère. J’ai aussi adoré le mélange entre français et anglais – ça représente tellement le Canada et particulièrement le Québec.
 
J’ai aussi remarqué l’utilisation d’Andrée et de Michaud, le nom de l’auteure avec différents personnages – j’ai adoré. Je me demande si l’auteur se retrouve dans ces deux personnages – Andrée, la petite fille innocente mais très vive, et l’inspecteur de police d’un autre côté, mature et éreinté par sa vie et son travail. D’autres questions à poser à l’auteure !
 
En conclusion, moi qui ne suit pas très thrillers, j’ai complètement craqué et je vais en lire bien d’autres à partir de maintenant, à commencer par Rivière Tremblante, le nouveau roman d’Andrée Michaud qui est sorti il y a quelques mois. C’est définitivement un 5/5 pour moi, il n’y a aucun défaut.
 
Note: 5/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s