Chronique littéraire

Chronique Littéraire: The Mortal Instruments: Les origines

Nous revoilà pour une critique sur The Mortal Instruments: Les Origines (ou  The Infernal devices) écrit par Cassandra Clare. J’ai une passion pour tous les livres de la série The Mortal Instruments donc j’étais tellement heureuse de découvrir ce préquel! 😍 je précise que ces 3 tomes peuvent se lire indépendamment des autres TMI.

Dans ce préquel de TMI, nous sommes dans les années 1870; soit un tout autre monde où l’on se déplace en calèche tirée par des chevaux, le dress-code féminin est la robe avec bustier, et surtout un côté très matcho où la femme est considéré comme ayant beaucoup de « faiblesses ». L’histoire se déroule à Londres. L’institut de Londres doit faire face à une nouvelle menace dont ils n’ont pas l’habitude. Un terrestre veut venger la mort de ses parents adoptifs, des magiciens noires, en créant une armée d’automates, capables de penser et d’agir par eux-mêmes. Pendant ses trois tomes, on voit notamment le combat de Charlotte Brandwell, première directrice féminine d’un institut qui doit prouver et affirmer sa place au même titre qu’un homme.

53046600_338639483428679_6598800436612825088_n.jpg

Je n’ai pas eu beaucoup d’occasions de lire des romans se déroulant dans l’ère Victorienne et se fut une agréable surprise. La description de se Londres anciens est prenant et très imagé. tout est travaillé en fonction de cette période, les attitudes des personnages, leur manière de parler, le décor, etc. 

Est-ce que vous aussi vous êtes tellement absorbés par ce que vous lisez que vous en devenez obsédé ? Parce que moi c’est mon cas, je pense tout le temps au livre et à l’univers que je suis en train de lire, dans ma vie de tous les jours. Je me demande quand est-ce que je pourrais e n f i n  m’y replonger tranquillement. J’ai l’impression de vivre l’aventure des protagonistes avec eux. J’ai enchainé les tomes les uns après les autres a une vitesse plus grande que l’éclair. Aussi il me faut toujours un temps de pause une fois que je fini une saga, pour me remettre de mes émotions. 

Sans surprise on retrouve beaucoup de personnages qu’on connaît de TMI, de près ou de loin. Magnus Bane, Ragnor Fell, Meliorne, la famille Fairchild, Ligthood, Herondale, Penhallow… je trouve quand même dommage qu’il n’y ait pas de vraies nouveautés à ce niveau-là. Il y avait du potentiel à ce niveau puisque l’histoire se déroule à Londres et non à New York comme dans TMI et des centaines d’années avant.
Les personnages sont très attachants bien qu’on retrouve la main de l’auteur puisque en effet je trouve que le caractère des personnages ressemble fortement à ceux de The Mortal Instrusments. Will ressemble beaucoup à Jace, intrépide, sarcastique.  Jem lui ressemble à Alec dans sa façon d’être, calme, en étant le parabatai qui tempère l’autre. Il y a aussi le fait que Tessa et Clary Vivaient leur vies de terrestre jusqu’à ce que le monde obscure fasse son apparition. Ainsi elles deux découvrent que leur mères sont des chasseuses d’ombres. Et Tessa tout comme Clary découvre qu’elle fait partie d’une grande famille de chasseurs d’ombres. Il semblerait aussi que l’auteure est un penchant pour les triangles amoureux! Aussi j’ai moyennement aimé le fait que dans ce préquel, on fait une seule fois une référence à un membre du petit peuple en particulier, et que cela se trouve être Meliorn, alors que y a des milliers d’elfes. Pourquoi faire référence à celui là alors qu’il y en a tant d’autres ? Dur de ne pas comparer les deux séries! Autres ressemblances dans ce genre, l’ange que rencontre Tessa, qui n’est autre qu’Ithuriel, que Clary rencontre également dans TMI. Idem, le méchant voue une haine envers les Nephilims; et souhaite  créer une race nouvelle pour gouverner le monde. J’ai trouvé qu’il y a beaucoup trop de similitudes et c’est assez désagréable.

La relation de parabatai entre Will et Jem et l’un de mes ship préféré! Cassandra Clara a un don pour faire de ses personnages des être vivants et charismatiques dans ses livres! Will, au caractère si détestable au début, pourtant très marrant, cache un lourd secret. Et Jem, si doux, fragile et fort en même temps! Je me suis vite attaché aux personnages et sans même m’en rendre compte. Le style d’écriture de Clare est toujours aussi agréable et fluide. 

A côté de ça l’ambiance est totalement différente, ça n’a rien à voir avec TMI. C’est surprenant tout aussi bien. Cette série est en effet beaucoup moins basé sur leurs quêtes en elles-mêmes ( il y a presque pas de scène de combat par exemple),  mais plutôt autour des relations sociales et la construction des différentes personnalités des personnages. Autre point différent qui change, ce ne sont pas des démons qu’il y a à combattre mais des automates ( bien qu’il y ait une petite subtilité mais à vous de le découvrir 😜).

Mais la fin, la fin est magique. Merci à Cassandra Clare pour m’avoir transporté encore une fois dans ce monde de chasseurs d’ombres. J’ai été heureuse de rencontré Will et de mieux découvrir Tessa et Jem. Je viens de verser ma petite larme car a l’heure où j’écris cet article, je viens de refermer le dernier tome de cette saga. Au revoir Tessa, Will et Jem.

En conclusion, c’est un préquel très sympa et touchant qui nous retransporte dans le monde des Nephilims; bien que pour ma part je ne le trouve pas à la hauteur de TMI. Après réflexion, j’aime tout autant. C’est différent de l’univers de TMI de A à Z. Un autre coup de coeur que je recommande vivement! J’ai maintenant hâte de découvrir TMI : Renaissance maintenant! 😏

Et vous avez avez vous lu cette saga? Alec et Jace ou Will et Jem? 😏

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s