Chronique littéraire

Chronique littéraire: These Bones Will Rise Again par Panashe Chigumadzi

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui, je vais vous parler d’un incroyable essai que j’ai voulu bien étudier et lire plusieurs fois, avant d’écrire une chronique dessus. These Bones Will Rise Again a été écrit par Panashe Chigumadzi, une journaliste née au Zimbabwe, et publié en Juin 2018 par The Indigo Press. J’ai eu la chance d’être présente au lancement et d’écouter Panashe en Juin, c’était fascinant.  
DSCN2937.JPG
Cet essai est sur le « quatrième Chimurenga » ou « combat pour la liberté/indépendance » qui s’est produit en Novembre 2017 au Zimbabwe, et particulièrement si les choses vont vraiment changer. Après le départ de Robert Mugabe, l’ancien président, le pays a connu un nouveau départ, mais est-ce que ce sera suffisant ? Panashe explore cette question à travers l’histoire du Zimbabwe et particulièrement à travers les souvenirs de sa grand-mère, Mbuya Chigumadzi, et de l’esprit ancestral de Mbuya Nehanda, le Mère de la Nation. Panashe parle aussi de la place des femmes dans la société zimbabwéenne avec plusieurs exemples.
 
Ce que j’ai trouvé fascinant dans cet essai, c’est comment Panashe inclut certains événements de sa vie personnelle et de sa famille pour progresser dans sa réflexion. Elle raconte ses recherches personnelles et leurs différentes étapes, et en faisant ceci, elle ajoute une voix narrative à son essai, qui est alors très personnel. J’ai aussi trouvé ça plus plaisant à lire.
 
Elle utilise également beaucoup de mots et phrases zimbabwéens qui sont traduits en anglais, ce que j’ai adoré. J’ai toujours été très curieuse envers les langues et cultures étrangères, donc j’ai été ravie d’en apprendre plus sur le Zimbabwe. Nous en apprenons beaucoup sur son histoire, particulièrement depuis le « premier Chimurenga » en 1893. J’ai aussi trouvé très intéressantes les parties sur la place des femmes dans la société.
DSCN3819.JPG
En ce qui concerne l’esthétique de l’essai publié par The Indigo Press, j’adore la couverture ! C’est une belle représentation du titre et de l’essai en lui-même, en particulier la fin.
 
« Chimurenga has always been the intergenerational spirit of African self-liberation. It’s not linear, it is bones that go into the earth and rise again and again. »
La typographie utilisée est très agréable à lire et très élégante. J’ai remarqué beaucoup d’originalité dans la conception de ce livre, ce que j’ai beaucoup aimé. De nos jours, je trouve ça difficile de trouver une différence entre les livres, à part la couverture, même entre différentes maisons d’édition. Il y a des traditions et règles à suivre. J’ai donc été agréablement surprise en lisant These Bones Will Rise Again.
 
Je ne peux pas noter cet essai, car je ne suis pas habituée à lire beaucoup d’essai et je ne peux pas le comparer à autre chose que j’ai lu. Je peux seulement vous recommander de le lire car vous apprendrez une partie de l’histoire que vous ignorez probablement. C’est un livre qui m’a apporté beaucoup d’ouverture d’esprit et une nouvelle curiosité sur le Zimbabwe, les pays africains et leur culture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s