Chronique littéraire, Uncategorized

Chronique littéraire : Cupidon a des ailes en carton par Raphaëlle Giordano

Hello tout le monde ! Comme promis voici la chronique du dernier roman de Raphaëlle Giordano, Cupidon a des ailes en carton. J’ai mis un peu plus de temps que prévu à la publier, mais la voici ! La couverture est absolument magnifique!
fullsizeoutput_b0e
Dans ce troisième roman, nous suivons le couple de Meredith et Antoine. Meredith est une comédienne peu reconnue et Antoine travaille dans la radio et est donc très connu dans son milieu. Avant de plus s’engager, Meredith qui complexe beaucoup par rapport à son avenir professionnel décide de partir pour un Love Tour de 6 mois avec sa meilleure amie Rose, dans l’espoir d’explorer son « amourability », sa capacité à aimer. Elle a besoin d’être sûre qu’elle s’épanouira dans sa relation avec Antoine et que c’est lui son grand amour. Elle part donc en tournée avec Rose qui est aussi comédienne, à Marseille, Lille et Londres. Lors de son Love Tour, Meredith explore l’amour sous toutes ses formes et essaie de mieux le comprendre, et de mieux se comprendre elle-même, pour réussir à complètement s’ouvrir à l’autre.
J’ai beaucoup moins apprécié ce troisième roman. Déjà, le roman commence beaucoup trop vite, dès le premier chapitre on découvre le problème; je préfère une approche plus longue et détaillée pour bien me mettre dans le roman. Et contrairement aux deux premiers romans de Raphaëlle Giordano, je n’ai pas eu l’impression de me découvrir et de trouver des solutions pour devenir une meilleure personne. Ma perception de l’amour est très différente de celle de Meredith, je n’adhère pas vraiment à sa philosophie qui est trop ouverte d’après moi. L’amour est une expérience tellement personnelle et unique que je pense que ce n’est pas possible d’en trouver une définition universelle.
J’ai aussi trouvé que l’histoire était un peu moins structurée que dans les deux premiers romans de l’auteure. D’habitude, le personnage a des interlocuteurs pour pouvoir réfléchir aux questions existentielles qui lui permettent de développer son moi intérieur en harmonie. Là, Meredith est quasiment seule pour réfléchir, sauf une fois, et ça donne un côté trop abstrait au roman selon moi.
J’ai moins accroché au personnage de Meredith aussi, j’avais plus de mal à m’identifier à elle. Rose, par contre, était un personnage très intéressant ! J’ai adoré son cacatoès Roméo, c’était une super idée. Quant à Antoine, j’ai trouvé que c’était le plus logique des personnages au niveau de ses réactions. C’est celui auquel je me suis vraiment identifiée.
fullsizeoutput_b0f.jpeg
J’ai quand même beaucoup aimé l’idée du Love Organiser, j’essaierai de m’en faire un moi-même grâce au guide à la fin du roman. Le monde du théâtre était aussi un aspect que j’ai beaucoup aimé dans ce roman! J’ai préféré suivre la construction du spectacle de Meredith que son évolution amoureuse en fin de compte. C’est pour ça que j’ai adoré la fin du roman, enfin un rebondissement imprévisible ! Je ne m’y attendais pas du tout, mais la note finale m’a beaucoup plu.
En résumé, j’ai un avis très partagé sur ce roman, et ce n’est pas que je n’ai pas aimé. Je n’ai pas appris de ce roman, et étant donné que c’est ce à quoi je m’attendais, j’ai été déçue. Ce sera donc un 3,5 pour moi !
Note : 3,5 / 5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s