Uncategorized

Chronique littéraire: Un palais de cendres et de ruines par Sarah J. Maas

Coucou tout le monde! J’ai enfin terminé de lire Un Palais de Cendres et de Ruines, le dernier tome de la trilogie ACOTAR. Je suis tellement déprimée que ce soit – presque – la fin… Je viens de commencer A Court of Frost and Starlight, le hors série suivant, que je devrais finir très rapidement aussi. Je pense que ce n’est pas une surprise que j’ai ADORÉ ce dernier tome.
fullsizeoutput_b10.jpeg
Dans ce dernier tome, c’est la bataille finale entre Prythian et Hybern, la recherche d’alliés, la création de stratégies – tout pour faire en sorte de gagner la guerre. Feyre découvre son rôle de Grande Dame de la Cour de la Nuit, au sein de sa cour mais aussi des autres cours – ce nouveau rôle lui allant à merveille. Ses soeurs, Elain et Nesta, à présent des Fae, découvrent leurs nouvelles capacités, entourées par les amis de Feyre et Rhysand.
 
Ce que j’ai adoré dans ce tome, c’est l’évolution des personnages, et particulièrement des femmes. Feyre a maintenant confiance en elle en tant que Grande Dame, mais aussi en tant que femme. J’ai beaucoup apprécié le fait que Rhys la guide mais la laisse prendre toutes les décisions par elle-même, sans intervenir.
J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Viviane, la femme de Kallias, le Haut Seigneur de l’Hiver. C’est aussi une femme indépendante, et elle ne laisse pas son mari prendre des décisions pour elle.
Nous en apprenons également plus sur Mor – j’aime tellement son personnage ! *SPOILER* Le fait qu’elle aime les femmes est un sujet d’actualité, et j’ai adoré cet ajout au roman – comme avec beaucoup d’autres Seigneurs et personnages d’ailleurs !
Amren apprend également à être Fae en tombant amoureuse – quelle surprise – et en apprenant la notion de sacrifice. Son personnage devient également plus profond lorsque nous découvrons son passé et le monde duquel elle vient.
Et bien sûr, ce ne serait pas la même chose sans Elain et Nesta. Le désespoir d’Elain est logique lorsque l’on connaît sa nature sensible, et elle est si courageuse tout au long du livre ! C’est impossible de ne pas l’aimer. De son côté, Nesta devient indépendante d’Elain, elle apprend à vivre pour elle, et cet épanouissement lui va si bien ! *SPOILER* Elle découvre également comment aimer quelqu’un d’autre qu’Elain, en montrant enfin soutien et (un peu d’)affection à Feyre, et à notre cher Cassian !
DSCN3821.JPG
Je n’entrerais pas plus dans les détails avec les personnages masculins, sinon on va y passer la nuit – mais ils sont aussi géniaux. Ils ont tous leurs combats intérieurs, et aucun n’est parfait. Que ce soit les hommes ou les femmes d’ailleurs. C’est pour ça que c’est si facile pour nous, lecteurs, de nous reconnaître dans certains des personnages de la série. J’étais aussi super contente de découvrir les autres cours et les autres Hauts Seigneurs, ainsi que les alliés de Prythian. Nous explorons les différents paysages de Prythian aux côtés de Feyre, et c’est comme si nous y étions. Les descriptions sont si précises que c’est n’est pas difficile d’imaginer les paysages et palais.
 
Ensuite, j’ai été très impressionnée par la façon dont l’auteure écrit et décrit la guerre et la violence. Pendant les batailles, j’étais sur les nerfs, apeurée, triste, soulagée, et vraiment prise dans l’action. Il n’y a pas un seul moment dans le livre où je me suis ennuyée ou où j’ai trouvé que le scénario était creux ou inutile. Il y a tellement de rebondissements ! J’ai l’impression que la trame est tellement bien travaillée que chaque mot est important – c’est si difficile à réussir en tant qu’auteur! C’est un chef d’oeuvre, encore une fois.
 
Pour finir, je dois dire que c’est très rare que j’aime autant de personnages dans une série/ un livre. Sarah J. Maas pense à l’histoire de chaque personnage et ils ont tous leur importance. C’est un travail très impressionnant et qui peut être récompensé par le succès de ses livres. C’est également peu commun que je lise un livre aussi vite. La série d’ACOTAR restera vraiment l’une de mes préférées, et je pense ne pas être la seule à penser ça. Y’a t-il d’autres fans d’ACOTAR par ici?
 
C’est évidemment un 5/5 pour ce dernier tome – encore une fois fabuleux.
 
Note : 5/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s