Chronique littéraire

Chronique littéraire : Les Nocturnes par Tess Corsac

Bonjour tout le monde ! Je prends un petit moment pour partager avec vous ma dernière lecture – et coup de coeur – Les Nocturnes écrit par Tess Corsac et publié aux éditions Lynks. J’ai d’abord repéré ce livre sur instagram et j’ai eu la chance de pouvoir l’acheter au Salon du Livre avant sa publication officielle le 18 avril prochain. J’ai été ravie de pouvoir échanger avec l’éditrice qui s’est occupée des Nocturnes de A à Z, Bleuenn Guillou – la Bretagne est partout – et qui a fait un travail formidable ! Le livre est sublime et l’écriture est incroyable.

Voici le résumé : Un nom, un bloc, une couleur d’uniforme : Rouge ou Vert. Ce sont les seules informations dont disposent les deux-cent-cinquante pensionnaires de la Croix d’If, entrés dans l’institut sans le moindre souvenir et sans opportunité de sortir.
Natt Käfig est un Rouge du bloc 3A. Il est le dernier à avoir vu Laura, une Verte, avant sa mystérieuse disparition. Il se fait approcher par un groupe d’élèves… Qui sont ces  » Nocturnes  » qui ont besoin de son aide et qui pensent que Laura avait découvert les raisons de leur présence dans l’institut ? Rouges et Verts vont devoir collaborer pour percer le secret de la Croix d’If et échapper à l’administration. Y parviendront-ils en apprenant qu’ils sont prisonniers pour des motifs différents ?

Pour visualiser encore plus voici le book trailer du livre réalisé par Red Pear Production et où l’auteure joue même le rôle de la Chouette ! C’est magnifique !

J’ai eu un peu peur au début que ce soit un livre qui ressemble « trop » à Le Labyrinthe, Hunger Games, toutes les dystopies du moment. Mais dès le début j’ai compris que ça n’avait rien à voir ! Ca se passe dans les années 2050, les élèves ont tous subi une mnémochirurgie – ils ont oublié leur passé. Ils découvrent que chaque couleur a une caractéristique : certains sont des victimes, d’autres des agresseurs. Le savoir engendre une vague de violence chez les élèves et on étudie la nature profonde du cerveau humain. Est-ce que se souvenir de ce qu’on a vécu affecte nos actes ? Ou est-ce que même sans souvenir la nature profonde d’une personne reste la même? Voilà le sujet d’étude des scientifiques de La Croix d’If, et il faut avouer que l’exploration de cette question dans ce roman est fascinante.

Dans le contexte actuel de la société, je trouve que cette question est d’autant plus pertinente. La violence est omniprésente – attentats, vols, violences, harcèlement – et a forcément des conséquences psychologiques sur les victimes ou les agresseurs. La nature d’un être humain est-elle fondamentalement bonne ou mauvaise, ou peut-elle être influencée ? En lisant ce roman, vous y réfléchirez forcément !

J’ai beaucoup aimé la profondeur de chaque personnage, et ils étaient tous tellement attachants. Je pense qu’on peut tous en trouver au moins un à qui s’identifier et c’est vraiment un point que je trouve important dans un roman. Ils ont tous une histoire et un passé, qu’on découvre parfois grâce à leur dossiers médicaux, et je trouve que ça a ajouté une incroyable profondeur au roman. Tout a été construit sur la psychologie de chaque personnage, et c’est un immense travail qu’a effectué l’auteure Tess Corsac, je me suis même plusieurs fois demandé si ce n’était pas une histoire réelle tellement les éléments sont concrets.

Ensuite, que dire du suspens incroyable du scénario ? Dès le début, j’ai été happée par l’histoire, j’y pensais dans la journée, en ayant hâte de rentrer pour continuer ma lecture, vraiment c’était addictif. C’est rare que je sois obnubilée par un livre comme ça, et pour moi c’est un critère d »‘excellent roman ».

Les personnages sont incroyables, l’histoire est très bien construite et addictive, et ça amène à réfléchir sur la psychologie humaine et des questions de société. Ca a été un incroyable coup de coeur pour moi que je gratifie d’une note de 5/5. Je ne suis vraiment pas déçue d’avoir craqué pour ce bijou qui rejoint ma pile de romans préférés en 2019 ! Je vous recommande vivement cette lecture dès le 18 avril ! Et cette maison d’édition qui est une belle découverte pour moi ! Douce soirée à vous les amis.

Note : 5/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s