Chronique littéraire

Chronique Littéraire: Nés à minuit par C.C. Hunter

Coucou tout le monde! Voici un article sur la saga «  Nés à minuit » de C.C. Hunter. Cette série que j’avais commencée il y a quelques années, sur les soins de ma petite cousine, m’a paru intéressante à commenter, notamment pour nos plus jeunes lecteurs. Il y a cinq livres en tout. A la limite entre le jeunesse et le Young Adult, c’est un mélange de roman fantastique, thriller, avec un peu de romance, qui aborde des sujets de société importants. 

57213779_359005518050507_690466213884592128_n.jpg

Dans le premier tome on y découvre une adolescente du nom de Kylie, complémentent perdue. Sa vie s’écroule quand son père, avec qui elle était très proche, quitte sa famille pour une femme plus jeune. Sa famille est brisée, et tient sa mère pour responsable. Kylie n’a pas beaucoup d’amis, et se sent rejetée par sa mère, avec qui elle n’est pas facile. Aussi elle est inscrite de force dans un camp d’été qui est censé la remettre sur le droit chemin et lui faire rencontrer des gens. Mais elle n’est pas au bout de ses surprises, car contrairement à ce que pensent ses parents ce n’est pas un centre comme les autres. En effet, Shadow Falls accueille des jeunes aux capacités extraordinaires pour les aider à trouver qui ils sont et à s’entendre en communauté. La cohabitation entre Vampire, Loup-garous, fées et sorciers n’est pas toujours facile.
Kylie va ainsi découvrir que les cauchemars qu’elle fait sont en faites des visions que lui envoie un mystérieux soldat. Elle va devoir résoudre l’énigme afin qu’il puisse s’en aller.

Kylie est coincée dans un triangle amoureux entre le garçon mystérieux et dangereux qui disparaît constamment et l’autre garçon toujours là pour elle mais qui a le don de pouvoir changer les sentiments des gens, aussi elle ne sait jamais si ce qu’elle ressent est réel.

Au fil des tomes, on s’aperçoit que la jeune fille appartient à une espèce non identifiée. Comme toutes nouveautés partout dans le monde, ça fait peur, et il faut se battre pour se faire reconnaitre.La majorité se sent toujours légitime, laissant les minorités subir leurs peurs. On suit son combat tout au long des tomes, avec ses différents fantômes qui viennent pour l’avertir de dangers ou bien qui souhaitent un coup de main pour passer dans l’autre monde. De plus, j’ai aimé voir les liens forts entre elle et ses amis se créer, elle qui n’avait jamais eu beaucoup d’amis avant. C’est assez touchant.

Cette série permet de se vider la tête, elle est facile à lire et simple. Une petite histoire d’amour entre adolescents en pleines crises identitaires. On ne se prend pas la tête avec ce roman. L’histoire est assez prévisible mais ce qui est bien je trouve c’est qu’il y a de l’action et des rebondissements tout le temps. On ne s’ennuie pas avec ce livre!

Les personnages sont attachants et on se retrouve facilement en eux. Le style d’écriture de l’auteur est fluide et simple à comprendre. Le livre se lit très rapidement et on enchaine les tomes aussi rapidement. Par contre on sent bien que c’est un livre destiné au jeune public, les personnages ont 16 ans et parlent comme des adolescents. Il y a beaucoup de disputes et de chamailleries entre eux. L’intrigue tourne autour du besoin de Kylie de comprendre qui elle est et d’où elle vient. N’étant qu’à moitié humaine, elle ne sait jamais bien intégrer dans le monde normal, et ne sachant à quelle espèce surnaturelle elle appartient, elle a le sentiment de ne pas avoir sa place dans le monde. Je pense que c’est un sentiment que beaucoup de personnes rencontrent dans leur vie à un moment donné. 

Je dirais que cette saga conviendrait parfaitement à des adolescents entre 12 et 16 ans (bien que j’ai trouvé ça plutôt cool quand même malgré que je sois un peu plus âgée).

De plus, outre le côté un peu fantastique de cette série, elle aborde des sujets importants et je trouve que cet univers décrit assez bien le monde des adolescents: crise identitaire, découverte du premier amour, relations parentales, manipulations, difficultés dans les relations sociales, jalousie, mesquinerie, etc. Je pense que certains ado s’identifierait assez bien aux situations que vivent nos protagonistes, et permettraient à certains de se sentir moins seul. Je trouve ça primordial de faire passer ce genre de message dans les livres, notamment pour les plus jeunes.

En tout cas, je recommande cette lecture, que j’ai eu plaisir à découvrir! 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s