Chronique littéraire

Chronique Littéraire : Le cercle des 17 : Tome 3 : La bataille naval de Richard Paul Evans

Bonjour à tous! Je vous publie enfin (d’où la photo) ma chronique sur cette saga que j’ai commencé y a un moment déjà « Le Clan des 17 » que j’ai assez bien aimé. Parfois un peu enfantin dans le style d’écriture mais globalement l’intrigue est bien construite et intéressante. Le tome 3, bien que ça ne soit pas mon préféré, m’a tout de même plus.

55508098_413664309447452_2763946248229617664_n.jpg

Pour résumé les volumes précédents : des chercheurs de la compagnie Elgen, ont créé une nouvelle machine IRM, seulement cette invasion a mal tourné et a créé 17 enfants « électriques ». Ces enfants sont dotés de pouvoirs électriques différents : décharge, attraction, réinitialisation du cerveau par ondes électriques, chaleur, etc. Le Docteur Hatch, essaye de se créer une armée avec ses enfants qu’il a kidnappé et enrôlés. Seulement, n’ayant pas réussi à capturer le 17e enfant, Michael Vey, il kidnappe sa mère. Avec ses amis, d’écoles et de certains enfants électriques qu’il a délivrés et qui étaient de son côté, ils détruisent la plus grande centrale Straxbourd au monde, protéger comme une forteresse pour délivrer madame Vey, au péril de leur vie.

L’électroclan est séparé. La destruction de la centrale straxbourd a laissé le pays entier sans électricité. Les responsables sont accusés de terrorisme et encourent la peine de mort. Michael a été recueillit dans la jungle par un peuple et fait la rencontre de Tessa, le 17e enfant électrique. Ensemble, et avec l’aide de Jaime, ils vont essayer de faire sortir de prison les autres membres du clan avant qu’ils ne soient exécutés. Dans le même temps, Hatch, a renversé le président Schéma et s’est emparé du contrôle des Elgens. Il prévoit à long terme de contrôler l’électricité du monde entier et ainsi d’en devenir le chef. Les Elgen sont une société puissante et riche. Aussi Michael et ses amis, vont devoir déjouer ses plans, encore une fois. Non seulement ils sont poursuivis par les Elgen mais aussi par la police péruvienne ce qui complique encore plus les choses.

La mission a été un succès car tout le monde s’est entraidé, chacun des membres de l’électroclan à un atout bien à lui, et mis bout à bout ils se complètent. Les membres sans pouvoirs, « normaux » sont aussi importants que les autres dans l’histoire. Aussi, c’est intéressant de voir comment ils travaillent/ élaborent des plans tous ensemble. Car en faite, seuls, ils ne sont rien.

Ce qui était une mission sauvetage à la base pour Madame Vey, se transforme assez rapidement en sauvetage pour le monde entier. Seulement, personne n’a conscience de ce qu’on fait ses ados pour le monde, notamment les péruvien qui veulent les voir morts. Ce sont des héros de l’ombre.

Un roman un peu « enfantin » dans son style d’écriture, où il y a peu de suspense car les personnages réfléchissent toujours à haute voix, mais intéressant !

Malgré ça, ce tome est rempli d’émotion, on y découvre des désaccords entre les membres, qui les conduisent presque jusqu’à la mort. Les personnages sont las de cette vie, de devoir se cacher, fuir et se battre pour vivre. Ils souhaitent vivre une vie normale. Qui peut les en blâmer à 16 ans, alors qu’ils ont risqué leur vie plus d’une fois et fait plus que la plupart des gens dans toute une vie.

On est ému par la mort de l’un des personnages, bien que le titre du chapitre m’ait spoilé ce qui allait arriver ! La réaction des personnages, notamment celle de Jack, est plus triste que la mort du personnage en lui même car selon moi, il n’avait pas un grand intérêt. Aussi, on suit de près le deuil de Jack et ses pensées noires. C’est un personnage devenu attachant qui n’a pas eu la vie facile.

Mon personnage préféré est Ostin, hyper intelligent et très drôle. Alors je suis heureuse de voir qu’il trouve l’amour et de voir sa relation se construire petit à petit. Il le mérite tellement. Ce garçon, bien que sans « pouvoirs » a proprement parlé est hyper intelligent, et sans lui l’éléctroclan n’irait pas très loin.

Par contre, je trouve qu’on s’y perd un peu parfois avec le fait qu’il y ait autant de personnages. Il y a 17 enfants électriques en tout, plus des humains. On doit être à 23 personnages en tout, ce qui fait beaucoup.

J’ai bien aime ce tome, toujours dans la continuité des précédents. Je l’ai lu assez rapidement car une fois plongé dans l’histoire on veut découvrir les péripéties de l’électroclan. J’ai trouvé cependant qu’il y avait moins de suspense et d’actions dans ce tome, ce qui est un peu dommage.

Sans surprise, la « voix » leur annonce une nouvelle mission à la fin, annonçant le prochain volume. J’ai d’ailleurs très envie de découvrir à qui appartient cette voix, et comment elle est liée aux Elgen. La suite au prochain épisode!

C’est pas un coup de coeur mais c’est sympa, facile à lire et à comprendre, je me prends pas la tête. Comme je le disais plus haut, pour moi c’est un peu trop enfantin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s