Chronique littéraire

Chronique littéraire : Jamais trop tard pour être heureux par Marie Compagnon

Hello les amis ! C’est parti pour un nouveau mois dans la bonne humeur ! Pour bien le commencer, quoi de mieux qu’une bonne lecture ? Je reviens aujourd’hui vous parler d’un roman que j’ai absolument ADORÉ : Jamais trop tard pour être heureux que l’auteure, Marie Compagnon, a eu la gentillesse de m’envoyer ! Un grand merci à elle et à City Editions pour cette belle découverte. On a tous une pile de livres « qui font du bien » dans notre bibliothèque, non ? Celui-ci va rejoindre la mienne pour sûr ! Et en plus c’est un roman qui se passe en Bretagne, dans le Finistère, à côté de chez moi !

Ce roman nous raconte l’histoire de Camélia : femme au foyer, la trentaine, elle est mariée depuis 15 ans, mère de jumeaux. Elle tombe des nues quand elle découvre que son mari la trompe et quitte le domicile familial pour se réfugier chez sa cousine, Maëlle, à Quimper. Rongée par la dépression et le choc de cette découverte, Camélia médite longuement avant de complètement se réveiller et se rendre compte que pendant 15 ans, elle n’a pas été elle-même, complètement étouffée et contrôlée par son mari. Elle est rentrée dans la « case bourgeoise » qu’il lui a imposé et s’est perdue en chemin. Elle décide alors de prendre son destin en main et de chercher un travail pour la première fois de sa vie ! Jugée pour son CV vide de mère au foyer après des études pourtant brillantes, Camélia est finalement embauchée en tant que dame de compagnie d’une nonagénaire, Anna. Vieille dame très compliquée à la tête dure, elle ne facilite pas les choses pour Camélia. Mais lorsque sa coquille se brise, les deux femmes se découvrent sous un jour nouveau et commence une belle amitié.

Camélia se confie à Anna vis à vis de son mari, Anna raconte à Camélia ses souvenirs et les épisodes marquants de sa vie. Entourées de la famille d’Anna, elles réapprennent petit à petit à apprécier les petits bonheurs du quotidien : la bonne cuisine, les balades en bord de mer, l’odeur de la nature, les confidences entre amies, l’importance de la famille. Au fur et à mesure, Camélia redevient celle qu’elle était vraiment au fond : une jeune femme entreprenante, coquette et qui aime la vie. Sa vie va se retrouver encore une fois bouleversée, mais d’un évènement qu’elle n’avait jamais connu auparavant.

On pourrait croire que l’histoire se passe un peu sans intrigue racontée comme ça, mais c’est juste moi qui vous préserve de spoilers ! C’est l’histoire magnifique d’une amitié entre deux femmes qui sont pourtant séparées par deux générations et surtout j’en retire une belle leçon de vie. Le bonheur n’est certainement pas matériel, c’est un épanouissement personnel que chacun doit atteindre seul. Ce n’est en aucun cas une vie de couple bien rangée, une belle maison, beaucoup d’argent, ça n’a absolument rien à voir. Ce que j’ai trouvé assez amusant dans ce roman, c’est que c’est Anna, la vieille femme, qui l’a appris à Camélia ! Un épanouissement personnel passe par les petits bonheurs du quotidien, le développement de ses passions et par l’amour. L’amour pour sa famille, l’amour pour la nature, l’amour pour l’autre.

Ce qui m’a frappé dans la narration de ce roman, c’est la constante utilisation des cinq sens : on a une incroyable description des sons, des matières au toucher, des paysages ou objets, du goût et surtout des odeurs. Ça m’a complètement immergé dans le roman, j’ai vécu toute l’histoire. Pour en plus habiter en Bretagne à Brest, je connais l’endroit où se passe l’histoire, St Pol de Léon, et tous les autres mentionnés. C’était une immersion absolument complète car je visualisais tout !

J’ai également été très touchée par l’amour pour la Bretagne qu’on ressent dans ce roman ! Les prénoms et noms de la majorité des personnages sont bretons déjà, ça fait chaud au coeur et ça me parle tellement. Ce sont des noms qui me sont familiers et que je peux entendre au quotidien, ça change tellement des romans que j’ai l’habitude de lire ! Puis cette description de la mer, de la connexion à la mer, de l’attraction de la mer sur nous, je le ressens tellement fort depuis que je suis enfant et je trouve ça magnifique de retrouver ça dans un livre. Ce n’est pas décrit précisément, c’est une émotion que l’auteure a réussit à retransmettre et je pense que tous ceux qui l’ont vécu la reconnaîtront dans leur lecture.

Ensuite, pas uniquement à cause de tous ces facteurs, j’ai ressenti une forte connexion avec le personnage de Camélia. J’ai un peu le même humour qu’elle, un peu la même façon de penser – parfois quand elle pensait à quelque chose, je me faisais la réflexion « c’est exactement ce que j’étais en train de penser ! », la même façon de voir la vie et certaines passions communes. J’ai vraiment trouvé une amie dans ma lecture – si ce n’est un effet miroir sur moi-même !

Quant au personnage d’Anna, j’y ai vu une grand-mère, je me suis beaucoup pris d’affection pour elle. Puis qu’est-ce qu’elle est drôle et moderne ! Bravo pour avoir créé un personnage si vivant à un âge pourtant avancé ! J’ai adoré voyager dans le temps grâce à ses souvenirs : rencontrer les deux hommes de sa vie, ses parents, me mettre dans la peau de l’adolescente qu’elle était… Les descriptions des souvenirs étaient vivaces et tellement réalistes que j’y étais. Je tiens donc vraiment à saluer la plume de l’auteure qui est extraordinaire.

Pour résumer, c’est un roman qui m’a fait un bien fou et que je vous recommande énormément. Vraiment détente, pas prise de tête, facile et fluide à lire, je n’ai pas vu les pages défiler. L’histoire de l’épanouissement de ces deux femmes dont le maître-mot est « vie » m’a apporté énormément de positivité et de douceur. Et j’ai été très touchée par la fin que je trouve absolument magnifique. Encore un grand merci à Marie Compagnon, et c’est évidemment un 5 étoiles pour moi ! Si vous être breton vous ne pouvez/devez pas passer à côté !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s