Chronique littéraire

Chronique Littéraire: Gardiens des cités perdues Vol. 2: Exil de Shannon Messenger.

Aloha! Aujourd’hui je vous parle du deuxième tome des Gardiens des cités perdues écrit par Shannon Messenger que j’ai adorée. J’avais déjà beaucoup aimé le premier mais alors le deuxième, wahou!! Pleins d’actions, de rebondissements, de nouveautés, des secrets révélés, etc. On apprend tellement de choses que waouh même après l’avoir terminé j’enregistre encore les éléments. Une belle révélation pour une saga que j’ai commencé avec beaucoup d’appréhension. Bien contente de mon choix au final! 

 

60556212_545653845963866_5696696543826935808_n.jpg

Si je n’étais pas déjà conquise par le premier tome je le suis entièrement par le deuxième! 

Sophie est toujours traquée par ses kidnappeurs et se voit confier un garde du corps Gobelin peu commode, qui a bien du mal à suivre la jeune fille dans ses aventures. Entre-temps, elle découvre et apprivoise une Alicorne, alors que tous pensaient que cette espèce était sur le point de disparaître. Cette nouvelle redonne espoir à tout le peuple Elfique qui est sous tension depuis que les ravisseurs de Sophie s’en sont pris à la jeune fille. Mais suite à son enlèvement, Sophie est brisée, défectueuse et doit rejoindre  et faire confiance au Signe Noir pour qu’il la soigne. Mais une toute nouvelle menace les suit Allant presque jusqu’à détruire l’Alicorne, symbole d’espoir.

J’ai été surprise de trouver un croisement entre un cheval et une licorne doté d’une si grande intelligence. Même si honnêtement les passages où Sophie essaye de la dompter m’ennuient légèrement ( je ne suis pas du tout animaux ..)

On suit les péripéties de Sophie qui tente toujours de comprendre qui est Le Signe Noir, dans quel but l’ont ils créé?  Elle jongle ainsi entre l’école de Foxfire où elle se doit de prouver qu’elle y a sa place, le groupe de rebelles qui lui veut du mal, le conseil, le dressage de Silveny l’alicorne, ses nouveaux pouvoirs… On se demande comment elle fait pour ne pas perdre la tête. 

Mais une visite à Exil, change toute la donne et bouleverse la vie des elfes. Alden est perdu. Mais Sophie et Keefe sont les seuls à garder espoirs et à pouvoir changer cela. De plus, s’ils réussissent, cela pourra tout changer pour les autres brisés. Sophie accomplis l’impossible sur l’impossible. 

Les elfes sont un peuple qui se dit égalitaire mais au fil des pages j’en ai douté. Le fait qu’il y ait des différencions par exemple, les elfes avec pouvoirs « les normaux » et ceux qui n’en ont pas, qui sont mal vu par les autres. Il y aussi le terme « de masse » qui m’a surprise lorsqu’il parle de la classe ouvrière. Aucun peuple n’est parfait, même en essayant d’être juste.  

J’ai adoré ce livre, riches en rebondissements. Ça va très vite (mais on a quand même le temps de tout comprendre) à tel point qu’on ne peut pas s’ennuyer. J’ai dévoré  les pages sans pouvoir m’arrêter. Et la couverture wouah elle renferme tous les éléments importants de ce volume!

Ce que j’apprécie aussi c’est qu’il n’y a pas franchement de romance (pour l’instant) même si on devine de petits crush entre certains personnages. En même temps, pas sûr que ça m’aurait plus une histoire d’amour où les personnages on entre 12 et 14 ans .. ça change un peu.

Le personnage principal évolue encore dans ce tome, on a l’impression de grandir avec elle. On voit que Sophie ne se décourage pas malgré tous les obstacles auxquels elle fait face. Elle est même de plus en plus courageuse et à un fort caractère. Prête à tout pour sauver sa famille et ses amis, quitte à se mettre en danger. Sophie est la clé, il n’y a qu’elle qui pourra remettre le monde en ordre. Un poids énorme repose sur les épaules de cette jeune adolescente. Ce personnage est hyper intéressant car c’est typiquement un sujet d’actualité. La création des « enfants sur mesure », un peu comme dans le film « Bienvenu à Gattaca » (un film exceptionnel que je vous conseil au passage). 

Si dans le première tome on avait pas mal de Dex, dans le deuxième on voit surtout Keefe, et c’est génial. Moi qui voulais justement en  apprendre un peu plus sur ce personnage je suis comblée! Il met un peu de piquant en ayant toujours une petite réplique marrante pour détendre l’atmosphère. On en apprend un peu plus sur sa famille (en qui je n’ai pas du tout confiance). C’est un personnage vraiment très attachant.

J’ai beaucoup aimé voir la relation entre Sophie et ses tuteurs se construire et se renforcer. Après tout ce qu’ils ont vécu, Sophie est leur lueur d’espoir. Ils étaient au fond du trou, et le fait de devoir s’occuper de quelqu’un et apprendre à ré-aimer les en a sorti. C’est hyper touchant. Et tout ça grâce à Alden, que je ne voyais tellement pas disparaitre de cette saga! 

J’espère voir un peu plus de Fitz dans le prochain tome (ce qui devrait être le cas au vu de la couverture du tome 3 :3). Il a été totalement injuste envers Sophie lorsque son père était perdu mais en même temps c’est compréhensible. Et je savais qu’il s’en voudrait après. Je l’aime bien ce personnage :3

Je vais de ce pas lire le tome trois :3

à Bientôt!

Chronique littéraire

Chronique Littéraire: Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger

Hello! Voici ma dernière lecture, Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger. C’était plutôt sympa, et comme je suis curieuse j’ai envie de connaitre la suite de ces péripéties. Entre manipulations, complots, mensonges, Sophie semble avoir un destin tout tracé, ou ficelé par quelqu’un.

DSC_0402.JPG

Découvrez les aventures de Sophie, la jeune prodige télépathe de 12 ans qui est en terminale. Sa vie se voit bouleverser lorsqu’elle rencontre un garçon qui démasque son secret, qu’elle s’efforce de cacher depuis sept ans. Fitz, lui révèle qu’elle n’appartient pas au monde humain et qu’elle doit quitter sa vie et sa famille à tout jamais. S’ensuit pleins de péripéties, car Sophie est très particulière, même pour une elfe. Elle a des pouvoirs très étendus qu’elle ne peut pas avoir acquis seule, et sait des choses qu’elle ne devrait pas savoir.  Mais, comment, ça, elle ne sait pas. D’ailleurs, personne ne sait de quoi elle est réellement capable, hormis le Signe Noir.

Elle reçoit d’étranges messages laissés par le Signe noir, tandis que des incidents se produisent un peu partout dans le monde. Un autre groupe de rebelles se fait peu a peu découvrir, ils veulent faire disparaitre la race humaine qui serait trop dangereuse pour la survie de la planète.

Entre manipulations, complots, mensonges, Sophie semble avoir un destin tout tracé, ou ficelé par quelqu’un.

Ce que j’ai aimé: 

Shannon Messenger se fait un plaisir de décrire le nouveau monde de Sophie. J’ai aimé les paysages et l’architecture elfique très lumineuse et raffinée, avec des dômes de verres partout. J’ai adoré découvrir les histoires sur les cités perdues, notamment sur l’Atlantide! Etant fan de mythes et légendes, c’était fait pour moi!

J’ai également aimé les passages avec tous les animaux plus bizarres les uns que les autres et leurs importances dans le livre. Tous les animaux qui ont un jour existé sur la Terre sont protégé par les elfes, même ceux que les humains pensent avoir disparu comme les mammouths. Hagrid et Newt auraient été plus qu’heureux de prendre soins de ses créatures comme le font Edaline et Grady. Ces passages là ont un côté réconfortant au vu de tous les dangers qui se trament.

Il y a pleins de rebondissements et de suspense ce qui pimente l’histoire. Sophie est en danger et on a pleins d’interrogations dans la tête; qui est le signe noir? Pourquoi avoir créé Sophie? Qui veut du mal à Sophie?

L’univers est travaillé et il y a une richesse de pouvoirs impressionnante: télépathe, empathiste, flasheur, instillateur, etc. Il  y a  également plusieurs sortes de créatures intelligentes comme les Gobelins, les trolls, les lutins, etc. On trouve aussi différents objets mentionnés tout au long du livre qui sont plutôt intéressants.

C’est hyper intéressant de voir tout ce qu’on peut faire avec l’énergie et la lumière, pour peut qu’on sache comment faire: la télékinésie, télépathie, se déplacer grâce à la lumière, copié des images dans un livre, etc.

Mais cet univers est encore plus profond car elle aborde des sujets importants comme l’écologie et la préservation des espèces, l’égalité, la gestion de l’argent, le respect, l’adoption, etc. On peut espérer que la liste ne va faire que s’allonger dans les tomes suivants!

Ce que j’ai moins aimé: 

Le fait que le personnage principal est 12 ans m’a bloqué, même si elle est très mature et qu’on aurait très bien pu croire qu’elle avait 15-16 ans si ce point n’était pas précisé dès le début. De base, je trouvais que la première de couverture faisait assez enfantine, et j’avais hésité à le lire, donc le fait qu’elle est 12 ans m’a encore plus fait hésiter. Mais à force de lire on s’y habitue assez et on oublie son âge.

Les personnages sont tous très différents avec leurs caractères bien à eux. En revanche ils ne sont pas forcément assez développés à mon goût, j’espère que dans les prochains tomes on verra une amélioration de ce côté-là.

 

J’ai bien aimé ce premier volet: l’intrigue est autant bien construite que j’ai trouvé hyper intéressant les messages que l’auteur à essayer de faire passer. On plonge vite dans l’univers. Hâte de lire la suite!